La science derrière Far Cry Primal, archéologie vs gameplay

Vous avez aimé vous balader sur Oros ? Vous avez admiré les couchers de soleil, tué des mammouth ? Vous êtes-vous demandé si tout ça était bien scientifique, si Far Cry Primal tenait plus de l’imagination des studios d’Ubisoft ou de la science ? Pour en savoir un peu plus, nous avons interviewé Luc Doyon, un anthropologue qui a été consultant sur le jeu, la personne qu’il fallait pour en apprendre un peu plus sur la préhistoire.

L’archéologie contre le gameplay… ou l’archéologie au service du gameplay ?

Quand un grand studio de jeux vidéo comme Ubisoft vient trouver un anthropologue spécialiste de la préhistoire, notamment des pointes taillées et de la chasse, tout ça pour faire un nouveau Far Cry, on est en raison de se demander pourquoi… Pourquoi aller trouver un anthropologue ? Que restera-t-il de scientifique à la fin de la conception du jeu ? Est-ce que ça va perturber l’image qu’on a tous de l’homme des cavernes ?

Les questions que nous avons posé à Luc Doyon et notes

  • Est-ce que c’est vrai qu’on peut refaire la préhistoire grâce à une découverte ?
  • Comment est-ce qu’on travaille pour Ubisoft en tant qu’anthropologue ?
  • Quel est l’aspect scientifique du jeu ?
  • Est-ce que se balader sur Far Cry Primal est la meilleure expérience d’exploration de la préhistoire ?
  • Qu’est-ce qui se passerait si des anthropologues avaient les mêmes outils que les créateurs de jeux vidéo ?
  • Far Cry Primal en réalité virtuelle (VR) sur plusieurs jours ?
  • Au lieu de la diète paléo, le weekend paléo !
  • Comment ça se faisait une lance au paléolithique ?
  • Ou est-ce qu’on situe cette histoire ?
  • Qu’est-ce qu’on utilise pour l’emmanchement des lances ?
  • Comment on s’habillait à l’époque ?
  • Comment est-ce qu’on construisait des abris ?
  • On doit imaginer 95% de ce qui manque dans les matériaux organiques, parce que seul la pierre reste longtemps.
  • Est-ce qu’on chassait vraiment le mammouth comme dans le jeu ?
  • Quelles sources scientifiques a-t-on sur ces moments de l’histoire ?
  • Est-ce que c’est possible d’avoir des tribus qui ont de tels écarts technologiques qui se rencontrent ?
  • Est-ce que la rencontre entre deux communautés se finissait toujours en violences ?
  • Quel est le coût de la guerre ?
  • Est-ce qu’un groupe d’une dizaine de personnes pouvaient vraiment survivre, ou est-ce que c’est trop faible ?
  • En fait, ce que nous apprends le jeu, c’est qu’il n’y a jamais eu de vrais débiles sauvages, ils n’auraient jamais survécu ?
  • Sans manuel d’instruction, même sans VR, on ne survivrait pas 15 minutes dans ce monde complexe.
  • Est-ce que c’est réaliste de voir des femmes chasser et faire la guerre ? Ou c’est un complot féministe ?
  • Est-ce que c’est bien que les anthropologues puissent être consultants sur des jeux vidéo ?

Sources conseillées par Luc Doyon (et Far Cry Primal)

About the Author:

Jonathan, 31 ans, suisse, polymécanicien, voyageur, producteur de contenu sur le voyage depuis 4 ans, sur l'anthropologie depuis 2 ans. Convaincu que l'anthropologie et les sciences sociales devraient être plus mises en avant, essaie de faire ce qu'il peut pour aller dans ce sens.

One Comment

  1. […] rappel pour ceux qui n’auraient pas écouté notre génialissime épisode avec Luc Doyon, avec qui nous avions parlé du jeu Far Cry […]

Leave A Comment