Une chronologie visuelle de l’histoire de l’anthropologie, gratuite !

Je vous avais parlé de l’outil Aeon Timeline 2 dans ma chronique « T-shirts racistes, archéogaming et timeline ». Pour faire court, c’est un outil très complet qui permet de faire des timeline, des chronologies si vous préférez, avant tout pour l’écriture de romans ou de fictions, mais c’est aussi super pratique en anthropologie.

Un travail de titan d’Alex Golub de Savage Minds

Ce qui est intéressant, c’est qu’Alex Golub, du blog savageminds.org, (le billet ou il parle de sa timeline est « Behold, a timeline of the history of anthropology« ) a créé une timeline très complète sur l’histoire de l’anthropologie, avec plus de 1000 entrées. La timeline débute avec la naissance de Lewis Henry Morgan le 21 novembre 1818 et finit avec le décès de Roy D’Andrade le 20 octobre 2016. Elle inclut des détails sur la carrière de 118 anthropologues du Royaume-Uni, de France et des États Unis.

Il a commencé à construire cette chronologie de l’anthropologie il y a 5 ou 6 ans, pour vous donner une idée de l’ampleur de son travail.

chronologie de l'histoire de l'anthropologie

Eric Wolf et Ernst Gellner ont vécu pendant la même période mais ont rarement eu l’occasion de dialoguer entre eux

« Limitations » de la chronologie

On imagine bien que même 1000 entrées, c’est peu, et qu’on pourrait en créer des milliers d’autres, même sur la courte « histoire » de l’anthropologie. Alex Golub a donc choisi des paramètres précis pour éviter de s’éparpiller (et de devenir fou, j’imagine).

La première, c’est qu’il se limite à l’anthropologie française, anglaise et américaine, il ajoute même « majoritairement américaine » avec un smiley pas content ;).

Deuxièmement, c’est une timeline de l’anthropologie socioculturelle. Évidemment, ça exclut un certain nombre d’autres spécialités qui sont très nombreuses.

Troisièmement, il définit « l’anthropologie » comme une discipline moderne institutionnalisée vers 1920. Donc, rien qui ne se soit passé avant n’est dans sa chronologie.

Quatrièmement, il a fait une sélection d’anthropologues qui lui ont semblé importants au niveau institutionnel et intellectuel autant que ceux qui l’intéressent personnellement. Ce qui veut dire, évidemment, que notre anthropologue préféré n’y est pas forcément.

Une (trop) grosse timeline

Son dernier point, c’est que la timeline est trop riche en dates pour être consultée agréablement ou en une seule fois. C’est vrai, mais comme Aeon Timeline permet de faire des zooms précis sur des époques ou des anthropologues, et qu’en plus on peut y rechercher des personnes, des lieux et des dates, ce n’est absolument pas grave.

Consulter la timeline en ligne et gratuitement

C’est la façon la plus simple de consulter la chronologie, rendez-vous à cette adresse http://kerim.oxus.net/anthro-timeline/. Cela vous permet de zoomer sur des events ou des auteurs ainsi que de rechercher des termes, de quoi vous amuser pendant des heures.

Si vous êtes perdus avec les codes couleurs, rendez-vous sur la page GitHub de la timeline ici https://github.com/kerim/anthro-timeline, vous aurez toutes les informations nécessaires ainsi que les noms des institutions que vous pouvez rechercher.

Bon, c’est en ligne donc parfois un poil lent, et, surtout, vous ne pouvez rien modifier. On va dire que c’est parfait pour de la consultation simple, pour aller plus loin, il vous faut Aeon Timeline 2.

Avoir la timeline hors-ligne

En ligne, c’est bien, mais on n’est pas toujours connecté, surtout si vous êtes perdus en montagne pour écrire votre thèse ou à crapahuter dans la jungle pour votre travail de terrain (oui, c’est cliché, mais bon…).

Pour avoir la timeline hors-ligne, il suffit de télécharger le fichier sur https://github.com/kerim/anthro-timeline (le bouton vert avec marqué clone or download, puis cliquer sur download Zip). Ensuite, vous décompressez le fichier zip, puis vous double cliquez sur aeontimeline.html. Si ça ne marche pas, choisissez « ouvrir avec Chrome ou Safari », et vous devriez voir la timeline entière apparaître comme par magie.

Reprendre la timeline pour vous et la compléter.

Il vous faudra le logiciel Aeon TimeLine 2, vendu pour 50$ à cette adresse https://www.aeontimeline.com/. C’est cher et pas cher à la fois, pour ceux qui utilisent Scrivener pour écrire, la compatibilité entre les deux est parfaite et vous aidera à structurer vos histoires fictionnelles ou réelles. Pour ceux qui font une thèse, les deux outils peuvent être très pratiques, pour faire un journal des événements et voir s’il y a des incohérences par exemple.

Une fois que vous avez le programme, il suffit de télécharger les fichiers à cette adresse https://drive.google.com/file/d/0B_-cSMimtZwXb092MDlsYTBGYU0/view?usp=sharing, puis de dé-zipper le dossier et d’ouvrir le fichier appelé « history of anthropologie timeline » qui devrait avoir le logo d’Aeon Timeline 2 si tout se passe bien.

Une fois ouvert, vous pouvez le modifier à volonté en y ajoutant les anthropologues qui vous manquent, des événements, etc. Super pratique.

En espérant vous avoir fourni un outil sympa, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ou à nous demander si ça ne fonctionne pas chez vous !

By | 2017-02-23T01:46:13+00:00 février 23rd, 2017|AnthroNews, anthropologie, billet, Billets, sciences-sociales|0 Comments

About the Author:

Jonathan, 31 ans, suisse, polymécanicien, voyageur, producteur de contenu sur le voyage depuis 4 ans, sur l’anthropologie depuis 2 ans.
Convaincu que l’anthropologie et les sciences sociales devraient être plus mises en avant, essaie de faire ce qu’il peut pour aller dans ce sens.

Leave A Comment